Madrid #citybreak

1

Barcelone. Madrid. 700 kilomètres. 50 minutes de vol. L’écclectique catalane d’un côté, la force tranquille madrilène de l’autre. Je connais bien la première, j’avais envie d’aller voir ce qui s’y cache derrière les grands bâtiments de la seconde.

Grand, c’est le mot. Madrid, c’est des places gigantesques, des bâtiments à la skyline, de grandes allées, un énorme parc. La vraie question, c’est comment une ville aussi grande peut-elle être si charmante et si accueillante à la fois?

Retour sur 10 choses à ne surtout pas manquer lors de votre séjour…

Si vous préférez la version plus rapide, la vidéo est par ici.

Déguster des churros au chocolat

À San Ginés. Et seulement à San Ginés. La chocolaterie la plus ancienne et la plus populaire de la ville. Il n’y a pas meilleur endroit pour déguster les célèbres sticks espagnols. Le chocolat est légèrement sucré, doux en goût et se boit comme du petit lait. Il fait très chaud dans le restaurant ; chanceux vous êtes si vous arrivez à trouver une place en terrasse. Mais même si ça se bouscule au portillon, ne perdez pas espoir. Le jeu en vaut clairement la chandelle. Slurppppp !!!!

IMG-20160522-WA0008 IMG-20160522-WA0011

Manger un sandwich aux calamars

Ça parait pas très ragoûtant vu comme ça. C’est juste quelques calamars frits jetés dans un morceau de baguette après tout. Pas de quoi faire une syncope. Mais en vrai symbole de la cuisine madrilène, j’ai voulu tester. Du pain frais, des calamars légèrement salés et une pâte tendre et légère, voilà une vraie spécialité qui inspire bon nombres de chefs gastro. Si vous voulez tenter l’expérience, rendez-vous entre la Plaza Mayor et la Plaza del Sol à la Cerveceria Sol Mayor.

DSC08732484BOCADILLODECALAMARES_BL

Lever les yeux et s’en prendre plein la mèche

C’est vraiment la surprise du séjour. L’architecture des bâtiments est à tomber par terre. Verrière, balcon en fer forgé, couleur criarde qui se mêle au bleu du ciel. Admirez, juste !

DSC08534DSC08714 DSC08621  DSC08537 DSC08539 DSC08591

Prendre une tapas au marché San Miguel

Installé au beau milieu d’un des quartiers les plus animés de Madrid, on entre au San Miguel autant pour observer que pour déguster. Les poutres métalliques qui ornent le plafond du bâtiment lui donne des airs d’ancienne gare désaffectée. Les stands y sont nombreux (une trentaine), les spécialités gourmandes et les produits de très bonne qualité. On y mange debout autour d’un verre ou assis à côté de l’avalanche de jambons qui ornent certains stands de charcuterie. À faire définitivement !

DSC08531 DSC08529 DSC08527DSC08533

PS : La roulade de mozzarella est une folie pure !

Photographier le Plaza de Torros

Ce sont les arènes principales de la ville et les plus grandes du pays. Terre d’accueil des célèbres corridas. Boucherie sans nom ou vestige d’une tradition profondément  ancrée dans les coeurs des espagnols, le but n’est pas de relancer le débat mais d’avouer l’élégance et la finesse de ce bâtiment vieux de 85 ans.

DSC08718 DSC08719 DSC08716DSC08720 DSC08722 DSC08724

Prendre un bain de soleil au pied du Temple de Debod

Cadeau de l’Égypte à l’Espagne et érigé en hommage aux dieux Amon et Isis, c’est probablement l’endroit le plus paisible de la ville. Le Parc del Cuartel de la Montaña dans lequel le Temple repose, accueille bon nombre de joggueurs, de familles, de cours de tai chi et de petites nanas comme nous venus déguster les premiers rayons de soleil de l’année allongées dans l’herbe.

IMG-20160516-WA0011 IMG-20160522-WA0005

Faire de la barque dans le Parc du Retiro

Piège à touristes? Je pensais aussi. Arrivée devant, le lac est tellement paisible et l’endroit incontournable que j’ai finalement passé l’un des meilleurs moments de mon séjour. La balade en barquette coûte 8€ pour 4 personnes. 45 minutes de pure détente en plein soleil ! À faire !

DSC08668 DSC08678

Se perdre dans les dédales du Prado

Le Prado est un must-have quand vous décidez de vous attaquez à l’aspect historique du pays. Des collections permanentes installées sur 2 étages et une collection temporaire. Les salles sont grandes, le bâtiment harmonieux. On n’étouffe pas, même à côté de la horde de touristes qui ont eu la bonne idée d’attendre 17h pour rentrer gratuitement.

Prendre le petit-déjeuner en face de la Puerta del Sol

Contrairement à ce qu’on peut penser, les capitales ne sont pas toujours onéreuses. À Madrid, on mange et on sort pour pas grand chose. Alors prendre le petit-déjeuner en terrasse au beau milieu du printemps était une évidence. La Puerta del Sol (et ses alentours) regorge de petit café où croissants, donuts, pancakes et churros vous attendent.

DSC08515 DSC08601

Dans le poumon de Barcelone

Le Parc du Retiro a marqué mon passage en terre madrilène. Majestueux, verdoyant (c’est mieux pour un parc en effet), fleuris et apaisant. Mais les petits coin de paradis qui le composent sont encore plus surprenants. Je sens encore le petit vent qui soufflait dans mes cheveux quand j’ai découvert ses jardins et ses brocolis géants, quand j’ai découverts ses fontaines et son Palace de Cristal.

DSC08699 DSC08697 DSC08696 DSC08692 DSC08691 20160515_144441