Tips to travel

Je prononce le mot vacances et je me vois déjà sous les cocotiers au bord de la plage à siroter une piña colada sur mon transat.

Je prononce le mot voyage et c’est un tout autre décor qui se dessine dans ma tête. Je marche en pleine nature, mon gros sac sur le dos à la recherche d’un endroit où passer la nuit.

Finalement, un voyage c’est comme des vacances mais les yeux ouverts.

Quand on est sur les routes, on ne se dit jamais qu’on est les plus chanceux du monde. Car le chemin est long, les journées fatiguantes et le sommeil léger. Pourtant, c’est avec le recul qu’on se rend compte qu’on vit des moments inoubliables.

Voici quelques petites astuces qui j’espère faciliteront votre prochain voyage et vos aideront à garder les yeux grands ouverts.

Emmener un petit carnet de note.

DSC08370

Pour raconter votre voyage. C’est un peu contraignant d’écrire tous les jours /soirs je sais mais l’effort en vaut vraiment la peine. Revenue sur vos terres, vous aurez oublier l’ambiance, le goût et l’état d’esprit dans lequel vous étiez. C’est beaucoup plus fort d’écrire ces sentiments à chaud que quand on a assez de recul pour trier ses émotions. Courage !

Dessiner pendant que vous attendez.

Untitled-1 DSC08436 DSC08435 DSC08437

Ce carnet de note, c’est aussi votre « passe-temps ». Pourquoi pas y dessiner le bâtiment devant lequel vous attendez le bus depuis 2 heures. Ah, vous n’êtes pas dessinatrice? Et ben, moi non plus. Alors je dessine une forme que je vois et je la reproduis à l’infini, jusqu’à ce qu’il n’y est plus de place. Ça fait passer le temps plus vite et ça détend. Si, je vous jure, ça détend car vous ne pensez à rien d’autre que les branches de vos petits triangles. Celui-ci est un Moleskine.

Emporter des vêtements amples.

DSC08114

Le but, c’est pas de ressembler à Pavarotti mais d’être bien dans ses baskets. Des jeans trop serrés ou des hauts trop courts mettent mal à l’aise. Quand vous avez 8h de bus qui vous attendent, autant s’y préparer.

Acheter une ceinture de corps.

DSC08442

De toutes les petites choses que j’ai pu acheter avant mon départ, la ceinture smartphone de Kalenji chez Decathlon est de loin le meilleur investissement. Elle est complètement ergonomique, invisible sous le T-shirt et tellement pratique. Vous y mettez passeport et argent et adieu les moments de stress.

Télécharger le guide de votre destination sur tablette.

lonelyplanet

Cette fois-ci encore, c’est le Lonely Planet qui m’a accompagné sur les routes du Pérou. Les informations sont percutantes, les astuces soignées et les images donnent envie. Mais le bouquin pèse. Et en voyage, chaque gramme compte. Si vous avez la possibilité de télécharger votre guide au format numérique
, je vous le recommande.

Avoir un cache-yeux et un coussin pour pouvoir dormir partout.

DSC08444

Être dans un dortoir de 15 personnes. Dormir en pleine journée. Je ne crois pas qu’il en faille plus pour vous convaincre. Le cache-yeux, c’est la vie.

Des tongs pour pouvoir prendre sa douche partout.

DSC08446

Des douchoirs de 12 personnes (ça veut dire, plusieurs douches dans un même espace, quoi tu connais pas?), ça fait pas toujours plaisir. Surtout quand on rencontre pas que des Monsieurs Propre. Tongs ou champignons, tu choisis ! Ceux-là viennent de Decathlon. Ils sont tops et pas chers !

Un foulard / un bandeau multi-usage.

DSC08452

Pour maintenir vos cheveux. Pour vous protéger du soleil. Pour éponger la transpiration. Pour se laver le visage. Le foulard multifonction est toujours là quand on a besoin de lui. C’est un peu votre doudou du voyage. Prenez en soin et choisissez-le avec goût parce que vous allez passer beaucoup de temps ensemble. Celui que je porte est 100 % coton et vient de chez En fil, d’indienne…

Connaitre le taux de change du pays dans lequel vous vous rendez.

DSC08448

Changer son argent en Europe, c’est tout un pataquès. Des tas de documents à montrer, de la paperasse à remplir. Au fin fond de la pampa péruvienne, je demande à Alberto installé dehors sur sa chaise en plastique prenant un bain de soleil de me changer 200€. Bien sur qu’il me répond. Du coup, Albert sort sa calculette, fait l’opération (c’est là que le taux de change est important à savoir) et me sort une liasse de solès.