Berlin #citybreak

Pour moi, Berlin c’est la diversité. C’est cette façon si déconcertante que j’ai de conjuguer la vie au pluriel quand je la parcours. Berlin, l’omnipotente, pilier de l’UE, oui. Mais Berlin, l’inspirante, la vibrante et l’alchimique, tout autant. C’est la troisième fois que je la visite mais sûrement pas la der des der. On en revient toujours à ses premiers amours non ?

Untitled-1 20151120_141336 DSC06552 DSC06563 DSC06567 DSC06639 DSC06677 DSC06675 DSC06643 IMG-20151122-WA0005DSC06595

Il pleut, le vent souffle fort, l’atterrissage est chaotique. Mes premiers pas en terre allemande sont une vraie libération. Vite, un S-Bahn [RER local] pour rejoindre le centre.

Grandes avenues, briques rouges, froid sec, rues propres, ribambelle de vélos, Backereï, Apotheke….des mots qui sonnent la nostalgie de mon année Erasmus à Passau [petite bourgade de Bavière près de Munich] mais qui marquent mon infini tendresse pour ce pays et mon envie entêtante d’y revenir, toujours.

Amateurs de sensations fortes, épicuriens, bons vivants, assoiffés de vie, la capitale allemande cache de nombreuses facettes derrière sa beauté glaciale et il ne tient qu’à vous de les découvrir. Je vous emmène ?

DSC06534 DSC06543 DSC06551   1

A VOIR !!

Des photos de la Fehrnsehturm, du Reichstag et de la porte de Brandenbourg inonderont sûrement  les premières pages de vos guides #citybreakaberlin #berlinletempsdunweekend #berlinen2jours #ichbinberlin #jaiplusdidees. Aussi, je saute cette étape et vous fais directement partager mes coups de cœur et mes cachettes secrètes [une cachette, est-elle forcément secrète ? on reprendra ce débat plus tard].

EAST SIDE GALLERY – BERLINER MAUER

Un mur, une histoire [c’était il y a seulement 25 ans, tu te rends compte ! Une histoire qui a ton âge dirait mon père].

Berliner Mauer. Une histoire qui a 25 ans, donc. Ce fameux 9 novembre 89 [bon 26 en fait] où le mur de la honte sombrait sous la détermination des allemands de l’Est. Symbole d’un clivage idéologique, d’une division de l’Europe ?

Plutôt la preuve tangible de la faillite d’un système totalitaire. C’est cette pensée qui me ramène toujours devant ce mur. Comme une sorte de pèlerinage. Ce sont des mots, des gravures, des dessins,  des déclarations …. D’artistes, d’anonymes, du monde entier qui me parlent, qui nous parlent à chaque fois qu’on longe ce mur. L’amour vaincra… c’est tellement con à dire. Aujourd’hui, plus que jamais.

Je n’avais pas de crayon, ni de pinceau cette fois encore. Fichtre ! J’aurais sûrement écrit : « Je suis née dans un monde libre, merci ».

DSC0661320151119_140513DSC06611DSC0661020151119_140821

WARSCHAUER BAHNHOF

Dans le quartier de Friedrichshain se cache une gare désaffectée où jeunesse allemande se retrouve le soir pour chiller, boire des bières et manger des curry wurst.

Ce sont d’anciens hangars réaménagés en club de danse, d’escalade, bar, boite, salle de concert et même skate parc.  Un no man’s land la journée qui bat son plein le soir venu. Expositions temporaires, films en plein air, concert de hip-hop, le tout entouré de magnifiques créations Street Art. C’est un peu le repère des gens cool quoi !

20151119_133934DSC06605DSC06603DSC06597DSC06598

BIKINI BERLIN

Berlin vole et tourbillonne. Elle ne reste jamais en place. Elle est toujours à la pointe du tout nouveau, tout beau. Et elle a bien compris que c’est le style scandinave qui attire et qui plait. Matière brut, couleurs pastels, objets simplistes, lignes épurées et formes origamiques, c’est tout ce que vous trouverez parmi les 7000 mètres carrés de magasins et d’espaces expo du Bikini Berlin, situé non loin du gigantesque centre commercial Ka De We. Un toit-terrasse, une vue sur la jardin zoologique, un espace créatif où serpentent les nouvelles tendances. Bref, un grand moment. Dans l’air du temps.

kofler-bikini2-(1).jpg

Pour les amateurs de thé, un KUSMI TEA STORE s’y cache.

A DEVORER !

ROAMERS

C’est mon coup de cœur papille du voyage. J’en salive encore. Omelette, pain perdu, salade detox, œufs pochés … Tout y est ! C’est l’endroit parfait pour bruncher. Bois brut et plantes grasses font le décor intimiste de ce mini restaurant installé dans le quartier de Neukolln. C’est tantôt sur planchettes tantôt sur plaques de cuisson en métal que les plats vous sont servis. Et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est aussi beau à l’extérieur qu’à l’intérieur. Je vous recommande le french toast à la poire. Mein Gott !!!!

32Untitled-1DSC06577

PRINCESS CHEESECAKE

Un salon de thé en plein cœur du quartier Mitte, à quelques pas de la Synagogue de Berlin [pour faire une pierre deux coups] où vous mangerez sûrement la meilleure tarte de votre vie. Poire chocolat, crème Toffee, mascarpone – ragoût de pommes, chocolat noir – chocolat blanc. Il y a de l’idée… Mais surtout du goût. Les tasses en porcelaine et les chaises blanches matelassées en font une vraie maison de poupée. A tester d’urgence …

DSC06625

FASSBENDER & RAUSCH CHOCOLATIER

Du chocolat, j’en mange tout le temps. Mais du vrai chocolat, pas souvent. La chocolaterie Fassbender & Rausch est la plus grande du monde. De quoi faire pleurer Willy Wonka ! On y va pour la pause de 16h, déguster un magnifique chocolat chaud au cacao d’Équateur ou du Venezuela. L’endroit est chic, peut paraître prétentieux mais les gourmandises sont totalement abordables. Qu’est ce qu’on fait encore là à lire cet article ?

DSC0666422

Brauhaus Georgbraeu

On ne peut pas partir de Berlin sans goûter au fameux jarret de porc, au schnitzel ou au Leberwurst. Sacrilège ! Mais surtout grand regret ! Car le restaurant Brauhaus Georgbraeu, situé à deux pas de la Alexanderplatz, vous contera les meilleurs spécialités du pays. Même que j’ai tout fini ma choucroute.

DSC06644

♣ Don’t miss

  • Se faire tirer le portrait dans un photomaton à l’ancienne !
  • Faire le plein de chocolats au Ritter Sport Store. On peut même y fabriquer sa propre tablette. It’s already Christmas.
  • Un jazz-session au B-Flat. Ambiance cozy et décontractée !
  • Flâner dans le quartier Mitte et de s’abandonner dans les rues jonchées de restaurants, de bars, de magasins indépendants. La Kastanienallee vaut le détour !
  • Louer un Fahrrad (12€ la journée) pour vivre Berlin, le vrai, l’écolo.
  • Le kebab de Mustafa’s Gemüse Kebap â tomber par terre ! Jamais vu un kebab avec autant de légumes dedans ! Aubergines, courgettes, poivrons, concombres, tomates, pommes de terres ….Un vrai repas pris sur le pouce ! [les curry wurst de CURRY 36 juste à côté sont tout aussi célèbres]
  • Expérimenter le U-Bahn, métro local, les jours de grand froid. L’endroit le plus propice à la rencontre des allemands, si éclectique soient-ils.

BERLIN by night !

DSC06668DSC06656DSC06645DSC06627DSC06568

Et pour finir en beauté… du Street Art !

20151119_133752DSC06608DSC06593IMG-20151122-WA0006IMG-20151122-WA0003

 

 

  • Béatrice

    Génial ! Moi qui rêve d’aller à Berlin (ben oui, j’ai des rêves accessibles) tu m’en à donné une belle tranche. Les photos sont magnifiques et je pèse mes mots. Le texte d’intro un hymne à la paix et à la joie. Et cette alternance de photos et de textes fait que prend un réel plaisir à tout lire jusqu’au bout.
    Merci pour ce moment !