La Chambre des Confitures

 DSC05760

Est-ce que, vous aussi, vous rêvez de faire des confitures au fin fond du Vermont comme Olivia Pope ? Que le choix du parfum abricot ou mûre soit votre seule et unique préoccupation de la journée ! Je suis de ces filles là.

Est-ce qu’un jour la femme deviendra t’elle l’égale de l’homme parce qu’elle sait doser le sucre dans la confiture fraise-menthe ? Je le pense aussi…

Comme vous, je suis une gladiatrice mais le temps me manque, bien trop souvent. Pour l’instant je goûte et vous fais partager, plus tard vous et moi passerons à l’action.

La « Chambre des Confitures »

Un nom gourmand – aussi gourmand que la kyrielle de petits pots de toutes les couleurs qui habillent cet élégante enseigne. On pousse les portes et c’est une charmante femme, aussi douce que ses pralines, qui nous tend une cuillère. Voulez-vous y goûter ? You bet I want.

Miel d’acacias, confiture framboise-violette, pâte à tartiner poire-chocolat, confit de figue noix et cognac, bougie lavande … La passion me tiraille.

DSC05762

Cette adresse, c’est l’apanage des rêveurs. Ces êtres vivants qui pensent encore qu’on peut tout solutionner grâce à un pot praliné au beurre salé ou un miel au tilleul. Je suis de ces gens-là. Et si un jour vous cherchez réconfort, savoir-faire, service de qualité, le tout dans un endroit lumineux et accueillant …

Rendez-vous rue Esquermoise à Lille, rue des Martyrs / Vieille du Temple à Paris, rue d’Italie à Aix-en-Provence ou des Orfèvres à Strasbourg. Oui, c’est toujours dans des lieux aussi stratégiques que chics que cette Chambre des Secrets prépare ses précieux mélanges dont on se délecte comme d’une potion.

Des mélanges inattendus, parfois surprenants, souvent originaux, toujours équilibrés dont je me garde bien de trop vous en dire. Rendez-vous en boutique ou sur l’e-shop de la marque (si vous êtes out of town comme moi).

DSC05766 DSC05756 DSC05750 DSC05752 DSC05755 DSC05759 DSC05749 DSC05744 DSC05760 DSC05780 DSC05775 DSC05768

Confiture Abricot & Lavande

Caramel beurré-salé

Miellat de maquis

Ps : Qui mieux que le cheesecake pouvait sublimer ces petites douceurs ? J’en ai fait mon affaire grâce à la recette d’un papa blogueur super trop sympa [c’est lui qui le dit] –> La recette qui tue mémé… Des explications soignées, de belles photos et pas mal d’humour.

DSC05787

  • Béatrice

    Les photos sont très belles, gourmandes et j’aime les mises en scène…
    Pour l’égalité de la femme, si elle devait se conquérir à coup de cuillère à pot, on peut dire qu’elle est acquise depuis belle lurette (j’adore cette expression)
    Ceci dit ce papa blogger est sur la voie de l’égalité des hommes ! 🙂